Poème à l’attention de nos GOBs

Bien chers Gob’s

À peine allons-nous fermer le livre de l’année
Que déjà nous sommes penchés
Sur celui de l’année nouvelle.
Rien que d’y penser, ça nous donne des ailes !
Chers Gob’s, sans vous, plus de randonnées
Et tristes, nous pourrions ranger nos souliers.
Ceci n’ est qu’une hypothèse inacceptable
Qui rendrait notre avenir insupportable.
Je sais que vous êtes tous motivés
Pour que perdure le plaisir de randonner.
Nous avons besoin d’une salutaire activité,
Sans elle, nos facultés seraient vite diminuées.
Nous sommes nombreux à avoir déjà bien « roulé »
Sur pistes et chemins défoncés,
Faisant que notre mécanique est parfois défaillante,
Mais rien ne résiste à nos âmes vaillantes.
Aussi avant de repartir du bon pied,
Au seuil de cette nouvelle année
Que nous souhaiter de mieux qu’une excellente santé
Si par monts et par vaux nous voulons toujours cheminer.

Le Scribouilleur ce 24/12/2018

Close
Close