MJC Georges Nègre – Mille adhérents !

DSCN0728

Ce qui semblait être une utopie a été réalisé. La MJC Georges Nègre d’Escalquens vient d’inscrire son 1000ème adhérent ou plutôt adhérente en la personne de Audrey Bigourdan à l’activité badminton. Et c’est une belle fête de famille qui a célébré son inscription dans la salle des arts de la MJC. Une ambiance comme on les aime et qui a fait la réputation de cette structure qui fêtera bientôt ses cinquante ans d’existence. Administrateurs, professeurs, directeur auxquels s’étaient joints des élus du conseil municipal, Alain Serieys en tête, la joie de se retrouver était palpable. « Notre réussite, expliquait Pascal Gosman, le président de la MJC, nous la devons à une équipe. Il y a une cohérence entre les administrateurs élus, un travail de tous les animateurs dans un état d’esprit extraordinaire. Nous le devons aussi au professionnalisme du directeur William Garcia et de son assistante, Laurence Lapierre. » En 2007, la MJC comptait trois cents adhérents répartis en vingt activités, à ce jour ils sont mille et il y a cinquante-six activités. Le choix est vaste et que ce soit dans le domaine sportif, tir à l’arc, badminton, gymnastique, ou culturel, musique, danse, langues, tout le monde peut trouver son bonheur quand il pousse la porte. « Nous avons réussi le pari, poursuivait le président, en respectant les valeurs de l’éducation populaire, en permettant au plus grand nombre d’accéder aux activités grâce à notre politique tarifaire. Mais pour nous populaire n’est pas péjoratif car nous l’avons allié à la qualité et c’est le fait de toute l’équipe. » L’avenir est déjà tracé, une activité couture doit ouvrir bientôt, la salle des arts est devenue aussi résidence d’artistes en échange de spectacles pour les écoles notamment. S’adressant au maire, il poursuivait « Il faut continuer à nous aider, car augmentation des adhérents ne veut pas dire manne budgétaire. Que l’avenir nous réserve d’aussi belles surprises ! » Le maire prenait alors la parole pour dire son admiration pour tout ce qui était fait. « Pascal est arrivé en 2007 avec tout son savoir faire et avec William les échanges sont normaux, francs, directs. Les bénévoles aussi sont de haut niveau. Nous continuerons à vous soutenir et à être présents. »

Source : La dépêche 1000 image

×

Les commentaires sont fermés